Tous les articles par Association Ludopital

Appelez-le Arthur !

Qu’est-ce qui fait qu’un étudiant en communication rejoigne Ludopital pour apporter un peu plus de visibilité à l’association ? La réponse : une belle motivation.

N’ayant pas les ressources pour payer un salarié en communication, Ludopital n’avait jamais accueilli d’alternant. C’était sans compter sur le plan “1 jeune 1 solution”, une aide exceptionnelle de l’Etat que nous a présentée Arthur, pour les employeurs qui recrutent en apprentissage. Un accord du conseil d’administration plus tard et voilà Arthur chez nous !

Mais qui est-il ? Du haut de ses 22 ans, Arthur est étudiant à l’école Cesacom. Après un BTS en communication, il a enchaîné avec une licence “chef de projet en communication” et une alternance à la Villa Marguerite Yourcenar. 

Actuellement manager en stratégie de communication, il a choisi de faire son alternance au sein de l’association, de janvier à fin août à raison de 2 jours à l’école, et 3 jours chez Ludopital.  Sa mission principale, et il l’a acceptée, est de faire une analyse pour améliorer la communication interne, entre bénévoles et salariés. À peine arrivé, il a également déjà élaboré un planning pour avoir une meilleure visibilité des publications à venir sur les réseaux sociaux. Et alors qu’il ne s’ennuyait pas, il a aussi créé des « modèles » pour améliorer leur cohérence graphique.

Et quand on demande à Arthur pourquoi il a choisi Ludopital, sa réponse est aussi touchante que sa démarche est sincère : Parce que c’était une association. Ça me permet de réaliser des actions concrètes et de les mettre en place rapidement. J’ai un petit frère qui est resté à l’hôpital, donc je connaissais les actions de l’asso.

Une nouvelle recrue qui témoigne des besoins toujours plus variés de Ludopital. Si les bénévoles sont heureusement toujours aussi nombreux pour le tri et la livraison, nous avons également de plus en plus besoin de l’aide de communicants pour nous apporter une meilleure visibilité, notamment sur LinkedIn

 

Plus de 13000 « merci » au Groupe IRCEM !

Le Groupe IRCEM, le Groupe de protection sociale des emplois de la famille et des Services à la Personne a eu la merveilleuse idée de se rapprocher de la solution prévention du groupe Vivons bien, Vivons mieux pour développer des jeux ludo-éducatifs entièrement neufs !

Leur envie ? Apporter un peu de gaieté à ceux qui en ont le plus besoin en ces temps troublés, et donc offrir un moment de répit, une bulle de détente, dans le quotidien des enfants hospitalisés.

Voici la liste des jeux qui nous ont été remis et qui ont fait le bonheur des petits et des grands :

  • Jeux de « Mémory » sur les gestes de premiers secours
  • Jeux de 7 familles sur la prévention des accidents domestiques
  • Jeux de l’oie sur l’apprentissage et les bienfaits des fruits et légumes de saison 
  • Albums illustrés « Hugo est un super-héros » sur les règles de sécurité élémentaires

Ludopital remercie ce don exceptionnel qui va permettre de redistribuer plus de 13000 jouets neufs ! 

Vous souhaitez vous aussi organiser une collecte de jouets neufs via votre entreprise ? Nous serions ravis de vous aider 😉

Et pendant ce temps, les projets continuent !

Même s’ils ont parfois pris un peu de retard, les projets hospitaliers restent une de nos priorités. À Roubaix, c’est le service de néonatologie de l’hôpital qui va profiter du soutien de Ludopital. Car dans ce service, les séjours sont souvent longs et les deux parents ont la possibilité de rester dormir auprès de leur bébé, dans des chambres individuelles qui deviennent finalement le premier cocon familial.

L’objectif : créer un service et des chambres aussi accueillants que possible pour fournir un environnement propice au bien-être des nouveau-nés et de leur famille. Et le projet ne manque pas d’ambition ! Au total, ce sont les chambres d’hospitalisation, la salle des parents, le couloir d’accès aux chambres et aux sanitaires parents, l’accueil secrétariat et les salles de consultation qui sont concernés. Avec au programme, la décoration murale pour une atmosphère plus chaleureuse et intimiste, l’aménagement de rangement pour les écharpes de portage, bandeaux de peau à peau, coussins d’allaitement, langes…ainsi que la fabrication d’un meuble sur mesure dans chaque chambre, pour permettre aux familles de ranger leurs vêtements, et les affaires du bébé.  

Si le but était d’apaiser les familles, l’effet se fait aussi ressentir du côté de l’équipe : « ça rend plus agréable notre cadre de vie au boulot, il y a plus de couleurs, c’est convivial et ça fait moins hôpital. » Une équipe qui voit déjà les bienfaits de ces transformations : «  Dans les salles de consultation, les pédiatres utilisent la déco pour faire s’évader l’enfant, le faire parler ou jouer et ainsi oublier le côté médical qui peut être stressant pour l’enfant. » Pour certains, c’est même une nouvelle motivation : « C’est printanier, agréable, ça apporte de la légèreté pour venir travailler, ça donne envie de siffler… »

Une ambiance nouvelle, prête à accueillir les quelques 700 enfants et leurs parents qui, chaque année, vont avoir le bonheur de profiter de ces aménagements. Les avis sont d’ailleurs unanimes si l’on en croit la Maman d’Alice “c’est beau, apaisant, ça apporte un peu de gaité dans la chambre, ces jolies fleurs nous font du bien. Ça reste sobre, léger, c’est un bel ensemble… D’ailleurs, ça a beaucoup plu à mon ainé de 3 ans qui s’est amusé à toucher les papillons, à nommer ce qu’il voyait, compter les fleurs. C’était un jeu pour le faire patienter lors des visites avec son papa.“… ou encore les parents de Nabil a qui nous laisserons le mot de la fin : « c’est superbe, très chaleureux, on se sent comme à la maison, voir les fleurs sur le mur en face de mon lit m’invite à m’évader ».

Écoemballage : l’affaire est dans le sac !

C’est l’histoire d’un projet qui a germé dans nos têtes il y a plus d’un an. 

Nous avions l’habitude de livrer nos jouets aux hôpitaux dans des grands sacs en plastique ou des cartons, pour la plupart non réutilisables, et que nous n’avions pas la possibilité de nettoyer avant leur entrée dans les services hospitaliers. Il a fallu se rendre à l’évidence : ni les valeurs que nous défendions, ni les circonstances sanitaires ne nous autorisaient à continuer à utiliser ce type d’emballage !

C’est donc tout naturellement que nous avons fait appel à nos fées couturières, qui réalisaient déjà des sacs en tissus pour le reconditionnement des jeux dont la boîte d’origine était abîmée. 

Et le résultat a été à la hauteur de leur talent ! De jolis sacs en tissus, durables et réutilisables, qui en plus d’être écoresponsables, pourront mettre fin à notre dépendance au plastique ou au carton !

Alors bien sûr, il faudra adapter notre processus et impliquer le personnel hospitalier dans notre nouvelle démarche : récupérer les sacs après la livraison, laver l’ensemble en machines et les réutiliser pour les futures livraisons. Mais une fois de plus, dès notre premier test de livraison au centre hospitalier HURIEZ, le personnel a répondu présent. La planète mérite bien ça !

PSA partenaire tout terrain

Depuis juin 2019, Peugeot PSA Retail est notre partenaire principal ! ✨
Malgré le contexte Covid qui mène la vie difficile aux entreprises ,  PSA retail est resté fidèle a son engagement de soutenir l’action Ludopital . Ludopital s’est vu remettre un chèque d’une grande générosité.
Nous les remercions pour leur généreux don financier qui va nous permettre de mettre en place de beaux projets pour les enfants hospitalisés de la région !

Que retenir de 2020 ?

Et si 2020 avait été une année de grande solidarité ? 
À Ludopital, nous ne retiendrons que le positif de cette année particulière :

  • 30000 jouets courage 
  • 16 projets hospitaliers
  • 1900 jouets dans les salles d’attente
  • 1370 jouets pour Noël 
  • 4264 abonnés Facebook
  • 11500€ récoltés grâce aux tirelires 
  • Et bien sûr, les 25 ans des foulées qui ont bien eu lieu et lors desquelles nous avons récolté 9000€ !

Encore un immense merci à tous pour votre générosité et votre soutien, nous vous attendons encore plus mobilisés en 2021 !

 

Une nouvelle présidente pour cette nouvelle année !

Ludopital a l’honneur d’accueillir une nouvelle présidente. Nous saluons encore chaleureusement Hubert Ythier pour son action, et laissons la parole à Jacqueline Dangleterre qui nous parle de ses souhaits pour 2021.

 » En ce début d’année 2021, je souhaite à toutes et à tous de passer une année en toute sérénité ponctuée de joies et de bonheurs quotidiens qui rendent la vie plus agréable. 

Que toutes les personnes qui participent de près ou de loin au sein de l’association Ludopital, aux nouveaux projets mis en place et à venir, trouvent ici le témoignage de notre gratitude. Soucieux du bien-être des enfants et partageant la même passion qui anime chacune et chacun d’entre vous, vous contribuez à réduire la souffrance des enfants malades et leur redonner le sourire.

Cette année est marquée par le départ du Docteur Ythier, Chef du service de Pédiatrie, qui a assuré la présidence de l’association Ludopital de 2017 à 2020. Ses innombrables qualités reconnues de tous parmi lesquelles sa facilité d’accès, sa bienveillance à l’égard de tous, son humanité nous manqueront. Lui succéder est pour moi un grand honneur. Mes remerciements s’adressent à Monsieur YTHIER ainsi qu’à tous les membres de l’association pour la confiance et le soutien qu’ils m’accordent.

De nombreux projets ont abouti grâce à la mobilisation de tous, équipe et bénévoles œuvrant au sein de l’association. Ma volonté de poursuivre cette œuvre entreprise depuis plus de trente ans, l’envie de partager cette même passion et d’accompagner l’équipe nous promet une belle aventure riche en nouveaux défis. 

Que cette année 2021 soit le théâtre de la concrétisation de tous nos projets, de tous nos désirs et de nos rêves les plus fous destinés à redonner le sourire aux enfants hospitalisés. « 

Jacqueline Dangleterre

 

La véritable histoire du Père Noël Solidaire

Vous connaissez l’histoire du Père Noël Solidaire ? Nous allons vous la raconter.

Tout commence en 2015 lors d’un marathon au profit de l’association “la petite Alix”. Père Noël Solidaire ayant à peine fini sa course, se dit qu’il pourrait encore se rendre utile pour une autre association. Il décida d’en parler avec Mère Noël et ses lutins et tous ensemble, ils contactèrent Gilles Gamot et lui proposèrent de réaliser des prestations payantes dont l’argent récolté serait reversé à Ludopital.

Très vite, toute la famille s’y mit ! Tandis que certains feront les lutins, d’autres feront des collectes jusque dans leur collège et contrôleront les jouets. Pour la préparation, c’est Mère Noël qui s’organise dès le mois de septembre ! Elle prend contact avec les familles par téléphone pour “faire connaissance“ avec les enfants et créer les fiches du Père Noël. Et quand le Père Noël sort son traîneau, il rend visite aux familles pendant à peu près 25 minutes le 24 décembre au soir et le 25 décembre dans la journée, dans les environs d’Hazebrouck.

Pendant plusieurs années, Père Noël Solidaire se fit connaître sur le Bon Coin avant de créer une page Facebook qui fit décoller ses visites aussi vite que ses rennes. En 2019, il assura même sa tournée dès 17h30 le 24 décembre, et toute la journée du 25 !!! Cerise sur le traîneau : il fit une énorme récolte de 350 jouets regroupant les dons de parents d’élèves récupérés le jour de leur fête de Noël, de particuliers et du collège d’Hazebrouck.

C’est alors qu’en 2020, Père Noël Solidaire se vit confiné et ne put faire ses visites à domicile. Mais son plus grand lutin eut l’heureuse idée de lui proposer de lancer les “Rencontres WhatsApp avec le Père Noël !“ Résultat : Père Noël Solidaire a pu voyager jusqu’en Bretagne, et pour la première fois depuis plusieurs années, a pu réveillonner avec Mère Noël et ses lutins. Depuis, Père Noël Solidaire et sa famille cherchent de nouvelles choses à faire pour continuer d’aider Ludopital.

Les héros de cette belle histoire
Père Noël Solidaire : François 
Mère Noël et deuxième lutin : Séverine 
Grand Lutin, première conseillère : Marion
Lutin responsable des collectes collège : Lison
Lutin contrôleur des jouets et monteur des puzzles : Gabin

Les projets hospitaliers continuent !

Nous avons le plaisir de vous présenter un projet qui a mis plusieurs mois à se concrétiser et qui est enfin prêt ! 

La Clinique Lille Sud accueille chaque année jusqu’à 2920 enfants. L’établissement voit donc passer des jeunes patients tous les jours en vue d’une intervention en ORL (amygdales, végétations, drains transtympaniques…) en mode ambulatoire, ainsi qu’au service des urgences de la main. Si les soignants répondent présents pour faciliter l’accueil et la prise en charge, l’attente et l’expérience du bloc opératoire restent des moments particuliers à vivre pour les familles, et occasionnent une perte de repères pour l’enfant.

Auparavant, parents et enfants attendaient en chambre, en retour de bloc, le passage du médecin pour contrôle avant la sortie. Cette attente qui peut durer quelques heures, semble encore plus longue pour un enfant très en forme après son opération. Face à ce constat, l’ensemble de l’équipe a eu l’idée de dédier un lieu spécifique d’accueil. Des espaces communs où parents et enfants se retrouveraient dans un décor vivant et joyeux. L’équipe a souhaité offrir une vraie parenthèse permettant de faire oublier aux familles qu’ils sont dans un « hôpital », et a imaginé le relooking d’espaces avec de la décoration murale et un environnement ludique. 

Un beau projet qui fait le bonheur des enfants, salué par Nathalie LOUVIEAUX, Directrice de l’établissement Clinique Lille Sud :  “la concrétisation est parfaite, répartis sur 2 étages (hospitalisation et ambulatoire) les jeux sont désormais installés permettant aux jeunes enfants de se distraire avant leur intervention ou en post-opératoire. Partenaire de longue date, nous remercions vivement Ludopital pour cette action qui contribue au bien-être et au divertissement de nos jeunes patients.”

La preuve que même retardés, les projets hospitaliers aboutissent toujours !

Mouscron reçoit ses jouets « courage »

Les livraisons sont maintenues même de l’autre coté de la frontière.  Mardi 19 janvier Brigitte a rencontré les soignants des divers services de l’hôpital de Mouscron venus récupérer les jouets courage dans une salle mise à disposition de Ludopital le temps de la livraison .  Cela évite à nos bénévoles qui le souhaitent, de sillonner l’hôpital dans un contexte sanitaire préoccupant.