Tous les articles par Association Ludopital

Raconte-moi un projet…

Céline Beauchamps, cadre de l’hospitalisation de jour régulière – contact SSR pédiatrique Marc Sautelet – a eu envie de revenir sur la façon de co-construire un projet avec Ludopital.

« Tout démarre d’un besoin identifié au niveau d’une unité de soin (hospitalisation de jour régulière, hospitalisation complète, plateau technique – rééducation, ou consultations). On réfléchit les projets en fonction des orientations de Ludopital (améliorer l’accueil et l’attente des enfants) et des nôtres. 

Lorsqu’on a identifié un besoin, on prend contact avec Laëtitia, le rapport est vraiment très facile ! On lui expose le projet à l’oral. Grâce à la marche à suivre établie, au protocole mis en place, c’est super ! On sait où on va et la communication est vraiment facile ! 

Si nous nous mettons d’accord, on se réunit avec le personnel du service, on détermine le contenu du projet, ses objectifs, ses besoins. On écrit le projet via le formulaire qu’on trouve sur le site internet de Ludopital, en indiquant notamment le nombre de personnes bénéficiaires. 

On commence à rechercher le matériel nécessaire et on étudie les prix. Nous passons avec des fournisseurs habituels, dont le matériel est adapté à la collectivité, à un établissement de santé. Nous devons apporter une vigilance particulière à la qualité du matériel et c’est très agréable de monter ces projets avec Ludopital, qui partage cette vision. Cela facilite la compréhension entre l’association et l’établissement de santé.

On fait 2 demandes de prix, on renvoie tout à Ludopital, si Laëtitia a besoin d’infos complémentaires, on communique facilement par téléphone ou mail. Si le dossier est validé, Laëtitia lance la commande et quand nous recevons le matériel, c’est à notre charge de l’installer.

Une fois le projet abouti, on organise une visite avec les partenaires Ludopital. C’est important pour Ludopital de valoriser les projets aboutis. Le temps de quelques heures, on fait une visite et on met en valeur ce qui a été fait : chaque projet a un impact réel sur le quotidien des patients. 

4 secteurs ont déjà bénéficié d’un projet. Par exemple : 

  • La consultation : aménagement des 2 salles d’attente 
  • L’hospitalisation de jour régulière : aménagement de la salle ado. Dans le cadre du COVID, nous avons mis en place de nouveaux espaces de vie pour les enfants, une nouvelle organisation pour assurer la continuité de prise en charge tout en respectant la distanciation physique. Nous avons créé de nouveaux espaces pour séparer des groupes d’enfants et leur offrir plus d’espace, et une nouvelle pièce d’accueil travaillée en lien avec l’éducateur du service et Ludopital. « 

Vous avez un projet vous aussi ? Faites comme Céline, contactez-nous !

Transformer un projet en lieu de vie, mode d’emploi

Chaque année, l’unité Pierre Mâle du CHU de Lille accueille 102 enfants dans son service. Dédiée à l’hospitalisation complète en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de 4 à 16 ans, cette unité a récemment réaménagé sa salle de vie grâce à Ludopital. 

Selon un éducateur, ce projet a déjà mis tout le monde d’accord : « Cette nouvelle salle est beaucoup plus agréable à vivre pour les patients, mais aussi pour les soignants ». Même son de cloche d’ailleurs du côté d’une infirmière : « Ce changement de décor et ce nouveau matériel donnent un nouveau souffle à cette pièce de vie qui est tout de même l’une des pièces principales du service. Dorénavant les patients ont le choix pour s’installer, il y a une quantité suffisante de fauteuils à leur disposition. De plus, le fait que les fauteuils soient colorés nous fait davantage ressentir que nous sommes un service de pédiatrie » 

Désormais équipée de chauffeuses et d’un lecteur DVD, la salle est devenue un véritable lieu de vie et d’échanges, témoin de moments de convivialité entre les enfants qui apprécient beaucoup : « Moi j’adore les nouveaux fauteuils et la nouvelle télé, en plus ils sont confortables » 

Ces moments sont organisés sous la forme de temps d’accès à la salle, notamment pour regarder la TV ou se retrouver autour d’un jeu de société, et offrent un nouveau rythme bienvenu dans la vie des patients.

Enfin, c’est l’occasion de leur proposer des séances “ciné-débat” mais aussi d’animer des ateliers comme “art et culture” et “musique”. Et comme le souligne une soignante, c’est un très bon moyen de continuer à rendre les séjours à l’hôpital toujours plus faciles à vivre : “C’est une chance pour nous et nos patients de pouvoir bénéficier de dons qui améliorent la qualité du séjour de nos patients ».

Wondermaman

Avoir 5 enfants, travailler en tant que professeur et être en plus bénévole pour Ludopital, ça peut sembler impossible mais pas pour une Wondermaman comme Sophie. Ludopital vous raconte ce qui a guidé cette super héroïne du quotidien jusqu’à l’association.

En décembre 2017, Sophie accueille Anaïs et Hadrien, des jumeaux nés prématurément. En raison de problèmes de santé successifs, Sophie doit rester un bon mois à l’hôpital auprès d’eux et c’est là qu’elle commence à voir l’hospitalisation sous un autre regard. Au-delà des soins, elle réalise l’importance du soutien psychologique, et découvre les actions des Blouses Roses et des Clowns de l’espoir. 

Lors d’une autre hospitalisation, Hadrien reçoit en cadeau un anneau de dentition de la part de Ludopital. Un premier contact qui permet d’adoucir le séjour pour le bébé et qui fait plaisir à Sophie, tout en attirant son attention sur l’association.

Fin 2019, le parcours compliqué de Sophie touche à sa fin et alors qu’elle pourrait laisser couler, elle décide de s’investir “Quand ça a commencé à aller mieux, j’ai eu envie de rendre ce qu’on m’avait donné. Je me suis renseignée sur les 3 assos. Ludopital est celle qui me convenait le mieux car très souple au niveau bénévolat et je ne pouvais pas m’engager pour une régularité.” 

Cela fait maintenant une bonne année que Sophie est bénévole et elle essaie d’y aller tous les mardis de 9h30 à 12h30. Impliquée et polyvalente, elle fait un peu de tout : emballage, nettoyage, préparations de livraisons, point d’accueil et responsable de tirelires Ludopital déposées dans des commerces où elle va régulièrement. Et comme si ça ne suffisait pas, elle récupère aussi des jouets dans des groupes de récup ! 

Et quand on demande à Sophie comment elle s’en sort entre le bénévolat, sa vie de famille et son travail, elle répond dans un sourire : “Je suis contente de me dire que je peux aider des enfants hospitalisés, que ça leur redonne le sourire et aussi aux parents.”

Merci pour ton implication Sophie !

On s’échauffe déjà pour les Foulées !

Réservez la date : dimanche 12 septembre

Oui, les Foulées auront bien lieu dimanche 12 septembre 2021, et l’association est déjà sur la brèche pour en faire une édition la plus “normale“ possible. Les autorisations de la Mairie ? Check ! Les autorisations des fédérations athlé ? Check ! Seule inconnue : À quoi sera-t-on autorisé ? Pour y répondre de manière anticipée et toujours positive, Gilles Gamot, l’organisateur, a tranché : “On va se préparer comme si on allait pouvoir faire toutes les courses en conditions classiques, en sachant qu’on aura peut-être des restrictions.“

Ainsi, la participation virtuelle sera conservée via une inscription payante. L’objectif de l’association reste le même : pouvoir se rapprocher de la formule qui a fait le succès de ce rendez-vous en proposant 2 courses, 2 marches et 2 parcours pour les bambins

Parce qu’il faut toujours limiter les rassemblements, il faudra attendre 2022 pour voir revenir les stands, le podium et les animations musicales itinérantes, mais Ludopital prépare l’événement comme si tout allait pouvoir se dérouler naturellement. Comme ça, si les nouvelles sont bonnes après l’été, l’équipe sera prête ☺

Comme l’année dernière, nous privilégions l’envie de partager un bon moment autour de runners qui veulent avant tout courir ensemble : pas de classement, ni de chronométrage, nous visons juste des courses familiales et bon enfant, toujours dans l’esprit des Foulées.

Vous voulez participer à l’évènement en tant que coureur ? Contactez-nous !
Vous préférez participer en tant que bénévole ? Rejoignez-nous dès maintenant !

HJS Comédy Club live radio pour Ludopital

« Des bêtises plus grosses que nous, des histoires, des chansons et de l’improvisation au micro de Ludopital » rapporte notre chroniqueur d’un soir Bernard Cadart, bénévole événementiel .

Hervé et Jean ont secoué les équipes du HJS Comédy Club pour que malgré la pandémie des fonds soient récoltés pour des actions sociales et solidaires . A l’origine , le rendez-vous était donné à l’estaminet de la ferme aux oies à Marcq en Baroeul , c’était la fête !!! Avec  des humoristes , une fois par mois , un peu comme le « Ludopital fait son show ».

Là, tout a du évidement évoluer pour que cela existe encore et toujours : la solution est trouvée pour du distanciel avec une émission radio , filmée . Tout le monde peut y assister et passer une bonne soirée en se connectant pour 5€ à l’émission diffusée en direct sur le net.

DES RIRES, DES SOURIRES, DES VANNES de bon et mauvais goût , dans tous les cas de la joie, de la bonne humeur sont de la partie. Les internautes appellent Bernard pour lui poser des questions sur le fonctionnement de l’association et répondre au quiz du soir .

 

170 euros sont offerts à l’association – Merci HJS Comedy Club , suivez leur actu pour un prochain délire, au profit d’une autre association, fin avril

Pour Pascale

 

En 2014, alors qu’elle était secrétaire de direction chez EDF Commerce – Nord Ouest, Pascale avait tenu à démarrer un partenariat avec l’association en proposant une collecte de jouets et ainsi créer du lien. Mieux ! Pascale avait profité des ruches présentes sur le site EDF de La Madeleine pour récolter l’argent des ventes aux collaborateurs. À chaque période de Noël, Pascale était heureuse de nous faire parvenir la collecte de jouets accompagnée d’un chèque au nom de l’association.

Comme une belle initiative n’arrive jamais seule, la Direction d’EDF Commerce Nord-Ouest a décidé de faire un geste supplémentaire dès 2019. Par exemple, pour la récolte de 2020, l’opération de dons a apporté 1860 €, plus 1860 € d’abondement de la part de l’entreprise, soit un don total de 3720€ pour Ludopital !

Aujourd’hui nous souhaitons saluer la mémoire de Pascale qui nous a malheureusement quittés l’été dernier. Pour honorer son dévouement et sa générosité, EDF continuera de faire vivre le lien qu’elle a créé. Ludopital pourra profiter des collectes de jouets et du profit des ventes de miel durant des périodes plus creuses pour l’Association, c’est-à-dire lors des mois d’avril, mai et juin.

Du fond du cœur Pascale, nous te disons un immense merci de nous avoir apporté ce partenariat avec une entreprise aussi belle que EDF Hauts de France. Une entreprise que nous retrouvons toujours avec beaucoup de plaisir et d’émotion aux foulées Ludopital.

Le mécénat mode d’emploi

Lorsqu’à l’approche de Noël 2018, l’un des collaborateurs de l’agence de communication Epsilon propose de réaliser une collecte pour Ludopital, il était loin de se douter que ce serait le début d’un beau partenariat. Traditionnellement, les employés s’offraient alors des cadeaux d’une valeur maximum de 5€. Cette année-là, Arnaud proposa aux organisateurs de la soirée d’investir cette somme au profit de jouets neufs pour l’Association Ludopital qui lui tient à cœur. La collecte se met en place avec une communication en interne. 

L’opération est un succès : le soir de l’événement, les cadeaux s’amoncèlent et la collecte dure finalement plusieurs semaines pour atterrir quelques mois plus tard chez Ludopital. Lors de la visite des locaux, ceux qui sont chargés de la livraison sont impressionnés par l’organisation et le travail des bénévoles, et le nom de l’association se fait souvent entendre dans les locaux de l’agence de communication. 

Finalement c’est lors d’une réunion du CSE Epsilon, que Nathalie Leurent, directrice générale, expose son envie d’aller plus loin avec l’association, notamment pour la rédaction des newsletters. Très vite une équipe Epsilon est constituée. Karim et Cédric mettront leurs plumes au service de l’association, tandis que Morgane se chargera de gérer les échanges, les réunions et les plannings. 

Après une première année pour prendre ses marques, Epsilon aimerait continuer la rédaction des newsletters mais également offrir plus de services à Ludopital notamment en graphisme et dans la gestion de données (la spécialité de l’agence). En attendant, l’association est à la recherche de profils pour étoffer ses rangs. 

Si vous vous retrouvez dans les missions suivantes, n’hésitez pas à nous contacter !

  • Un(e)  passionné(e)  d’informatique pour résoudre nos soucis de maintenance (une fois par mois sur site, le reste à distance)
  • Un(e) photographe de talent pour shooter nos locaux, nos livraisons et surtout les prochaines Foulées Ludopital
  • Un(e)  graphiste et un(e)  community manager qui aiment communiquer
  • Et toujours… des bénévoles qui pourraient nous aider à trouver des financements pour nos projets hospitaliers, l’achat de jouets et le fonctionnement de l’association 

Merci pour vos candidatures !

Les bénévoles Ludopital, plus forts que Monsieur Propre !

Bien avant l’arrivée de la Covid 19, Ludopital brillait déjà en matière de désinfection. Tous nos jouets collectés sont vérifiés et désinfectés avant d’être distribués dans les hôpitaux selon un protocole minutieux, et grâce à une implication sans faille des bénévoles ! 

Des bénévoles, qu’ils soient présents au local ou à domicile, suivent un protocole de nettoyage des jouets établi avec l’aide d’une hygiéniste. La règle de base : un plan de travail et des mains irréprochables. Petite astuce : parce qu’il répond parfaitement aux règles d’hygiène et d’alimentation recommandées pour les enfants, les jouets sont lavés avec du… produit vaisselle !

Ensuite, aucun coin, aucune rainure ne doit échapper au minutieux nettoyage. Si beaucoup de jouets ne peuvent être immergés pour des raisons d’infiltration d’eau, ceux moulés d’un seul bloc ont droit à leur passage en machine. Une des raisons pour laquelle l’association s’est récemment équipée d’un lave-vaisselle professionnel. Même si plus de 90% des jouets sont toujours lavés à la main, ce nouveau venu offre un gain de temps appréciable pour le lavage de certains jouets mais aussi et surtout de tous les contenants et ustensiles utilisés au local. Pour info, Ludopital n’a pas la possibilité de nettoyer les jouets d’occasion à pile et ne garde que ceux qui n’ont pas de mécanisme à pile.

Les « textiles » tels que les peluches, doudous et autres déguisements sont confiés aux bons soins de machines à laver et à deux sèches linges. Quant aux livres, jeux de sociétés et puzzles, ils sont nettoyés à l’aide d’un produit désinfectant. Chaque boîte, chaque pièce de jeu, chaque tranche et chaque couverture de livre subit son petit coup de lavette. Mention spéciale aux livres dont toutes les pages sont cartonnées ou plastifiées, aucune n’échappe à la vigilance de nos bénévoles !

Enfin, pour garantir la propreté et préserver les efforts de notre équipe de choc, tous les jeux et jouets sont emballés sous film plastique en attendant une solution d’éco-emballage appropriée.

Vous voulez tester votre force de frappe nettoyage ? Rejoignez-nous !



Le projet médico judiciaire Roger Salengro

Pouvoir rassurer les 1000 à 1500 enfants victimes d’abus en adoucissant une prise en charge souvent complexe car pluridisciplinaire, tel était le souhait des membres de l’équipe de l’Unité Médico Judiciaire du CHU de Lille. 

Le projet était de proposer un aménagement pour la salle d’attente pédiatrique mais aussi la salle Accueil Mineurs Victimes (AMIV). Le but : que ces enfants victimes de violences sexuelles se sentent écoutés, soignés, reconnus, accompagnés et soutenus quant à leur statut de victimes, en suivant une démarche medico-psycho-sociale, mais aussi une démarche judiciaire adaptée.

La mise en place de cette AMIV avait pour objectif la mise à disposition de locaux adaptés à l’audition judiciaire des victimes par les enquêteurs. Parce que ces entretiens sont enregistrés et filmés, il était primordial que ces enfants puissent être entendus par la justice dans une structure adaptée aux exigences de la loi pénale. L’espace devait également tenir compte de l’accueil proposé aux familles des victimes. 

Un projet malheureusement encore essentiel mais qui est d’une grande aide pour l’équipe de l’Unité Médico Judiciaire comme le souligne leur témoignage : 

“Grâce à l’association nous avons pu équiper notre salle d’audition pour les mineurs victimes et notre salle d’attente enfants victimes. La télévision de la salle d’attente enfant permet de diffuser des messages éducatifs et d’expliquer le déroulement des examens médicaux. Pour patienter agréablement, cette dernière a été dotée admirablement de meubles et jouets. De plus, afin d’accueillir au mieux toutes les victimes, un emplacement pour les mamans et leur bébé a été spécialement dédié.

La collaboration avec Ludopital nous est d’une grande aide pour le service et les victimes, un grand merci à tous les bénévoles. »

Appel au Don solidaire pour la 21e du Brigolf

Pour dédramatiser le soin et transformer les larmes en rire, Ludopital a toujours été en pole position. Cette fois encore, grâce à l’implication des membres de l’association, et à la générosité du Rotary Club Mouvaux-Marcq, ce sont les sourires des enfants qui arrivent premiers au bloc opératoire au volant de superbes décapotables ! 

 Petite marche arrière : lors de la 20ème édition du Brigolf  à l’automne 2020, les golfeurs, sponsors et mécènes avaient permis au Rotary Club de Mouvaux-Marcq d’offrir un chèque global de 17586 € à Ludopital. L ‘association a pu en autre permettre la décoration des services  de la maternité du centre hospitalier de Roubaix. Lors de l’évènement, un partenaire avait aussi eu la brillante idée d’offrir 5 voitures électriques téléguidées.

Le golf de Brigode par l’intermédiaire du Rotary Mouvaux- Marcq , représenté par Régis Sandevoir , soutient depuis de très nombreuse années l’association Ludopital qui fête ses 34 ans au service des enfants hospitalisés .

Régis Sandevoir informe ses fidèles partenaires et fait appel à de nouveaux donateurs  : « La 21 ème  édition du Brigolf  se déroulera en  2 compétitions en formule stabelford , le jeudi 23 septembre et le samedi 25 septembre 2021 . Nous vous sollicitons pour sponsoriser pour une valeur de 300 € * ou plus, un des 18 trous auquel nous afficherons votre logo. En cette période inédite nous comptons d’autant plus sur la solidarité des donateurs.L’ensemble des dons sera reversé à l’association . » 

*Les dons donnent droit à une réduction d’impôt égale à 66% des versements effectués .En voiture !