Archives par mot-clé : voiture électrique

Magnifique soutien du Rotary Club Mouvaux Marcq

11 000 € récoltés grâce au 19ième Brigolf !

Pour sa 19ème édition, le Brigolf a connu un véritable succès !  Cette année, ce sont pas moins de 230 golfeurs qui ont bravé une météo capricieuse à l’occasion de ce rendez-vous devenu incontournable, organisé à l’initiative du Rotary Club de Mouvaux-Marcq au profit de Ludopital. À l’issue de ces 3 jours qui se sont déroulés sur le golf de Brigode à Villeneuve d’Ascq, golfeurs, sponsors et mécènes ont permis au Rotary Club d’offrir un chèque global de 11 000 € à Ludopital. Un élan de générosité qui n’est pas venu seul puisque 5 voitures électriques téléguidées ont également été offertes par un partenaire à l’association, pour emmener les petits patients de leur chambre aux lieux de soins. Céline du Centre Marc Sautelet présente à la remise des trophées a pu repartir avec l’une d’entre elle. le CH de Douai , le CH de Seclin et le CH d’Armentières sont venus rechercher le autres bolides au local de Ludopital

Une occasion pour Ludopital de remercier une fois encore l’ensemble des donateurs et plus particulièrement Philippe Bazin, Directeur du Golf et Régis Sandevoir qui fait vivre avec passion cet événement sportif et lui donne un peu plus d’ampleur chaque année.

Régis qui, en perspective de la 20ième édition, « rêverait de pouvoir dupliquer cette compétition sur un autre golf de la Métropole afin d’offrir 2 fois plus de solidarité à Ludopital ».

Alors avis aux golfeurs et Club House qui souhaiteraient prêter main forte pour les 20 ans de cette généreuse manifestation !

Contact Rotary Club de Mouvaux-Marcq : denis.pierrel@accor.fr

Des voitures électriques pour le CH de Hazebrouck

Dans la famille « qui dit mieux comme projet hospitalier », Ludopital a encore fait fort, en fournissant des véhicules électriques miniatures au service de chirurgie du CH de Hazebrouck.

Qui n’a pas connu l’angoisse du départ vers le bloc opératoire, en brancard, le long de couloirs infinis, la peur au ventre ? Imaginez un enfant dans cette situation…

Eh bien, grâce à ce projet, il va pouvoir s’y conduire tout seul dans la voiturette de ses rêves, rouler dans un modèle réduit de Formule 1 sorti tout droit de Cars ou sur une grosse moto. Envolée la peur, place à l’aventure ! Quel meilleur moyen de détourner son attention jusqu’au bout et de canaliser son stress ?

Vroum vroum… « On fait la course ? »

Et voici une vidéo du petit Maxence, 3 ans, premier pilote des voiturettes électriques !