Archives de catégorie : Bénévolat

Grâce à Jean-Jacques, notre local s’est refait une beauté !

On dit souvent que les cordonniers sont les plus mal chaussés et le moins qu’on puisse dire, c’est que chez Ludopital, nous n’avons pas fait mentir l’adage. Car même si nous nous impliquons particulièrement dans l’aménagement de locaux hospitaliers, nos locaux, eux, avaient besoin d’un sérieux rafraichissement ! Et c’est par Jean-Jacques, bénévole depuis janvier 2018, que le miracle est arrivé. Électricien de métier et jeune retraité, il avait proposé de mettre toutes ses connaissances au service de Ludopital. 

« Il y a 3 ans de ça, au cours d’une discussion avec Béatrice, elle a découvert que j’étais électricien et j’ai commencé par changer des éclairages à droite à gauche, à refaire des étagères, des plans de travail, réparations, coups de peintures ici et là, réparation de bureau, refait un châssis de porte, installé un porter vidéo… »  

Alors c’est tout naturellement que Jean-Jacques s’est investi dans la rénovation de la salle projets dont il a très vite diagnostiqué les points faibles. « Dans la salle projets, les éclairages étaient mal positionnés depuis 1974, il manquait des étagères, tous les murs se fendillaient… Il fallait tout refaire ! »

 Et Jean- Jacques n’a pas chômé ! En seulement 15 jours, il a tout refait de fond en comble.

« Plutôt que de remplacer seulement ce qui n’allait pas, j’ai acheté des éclairages, repassé les câbles, refait le plafond, refait les murs, bouché les trous, enduit, repeint… utilisé autant que possible les fonds de peinture. J’ai même repeint le radiateur après intervention du plombier! »

Une métamorphose qui fait le bonheur de toutes les équipes qui ont redécouvert leur nouveau cadre de travail avec un grand sourire.

Bravo et encore merci, Jean-Jacques !

 

Tirelires cherchent bons soins !

Nous considérons qu’il n’y a pas de petits dons et que ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières. Notamment grâce aux « Euros Ludopital », ces tirelires présentes toute l’année dans des commerces de proximité comme les boulangeries, Intermarché , Match ou Carrefour City. Chaque année, elles permettent ainsi de collecter en moyenne 85 € par point de dépôt, ce qui a représenté pour 2020 un don de 11 500 €. Seul bémol, la gestion des tirelires est confiée à une dizaine de bénévoles dont aucun ne démarche les commerçants de Lille qui représentent pourtant un véritable potentiel, notamment le secteur Gambetta, particulièrement dynamique en terme de fréquentation des commerces.

Ludopital recherche donc des bénévoles lillois qui pourraient prendre en charge la mise en place de tirelires chez des commerçants du secteur potentiellement intéressés. Merci de relayer l’info !

Et comme chaque euro est précieux, pensez aussi à cette autre façon d’aider à financer Ludopital de façon pérenne : le microdon ou arrondi sur salaire. Simple à mettre en place et gérée par un organisme indépendant, cette formule consiste pour le salarié à accepter que son salaire soit réduit à l’euro inférieur, voire un peu plus.

Pour plus d’infos ou pour proposer à votre entreprise de mettre en place le micro-don en faveur de Ludopital, vous pouvez contacter Gilles au 06 52 27 76 63 ou par email mecenat@ludopital.fr 

Écoemballage : l’affaire est dans le sac !

C’est l’histoire d’un projet qui a germé dans nos têtes il y a plus d’un an. 

Nous avions l’habitude de livrer nos jouets aux hôpitaux dans des grands sacs en plastique ou des cartons, pour la plupart non réutilisables, et que nous n’avions pas la possibilité de nettoyer avant leur entrée dans les services hospitaliers. Il a fallu se rendre à l’évidence : ni les valeurs que nous défendions, ni les circonstances sanitaires ne nous autorisaient à continuer à utiliser ce type d’emballage !

C’est donc tout naturellement que nous avons fait appel à nos fées couturières, qui réalisaient déjà des sacs en tissus pour le reconditionnement des jeux dont la boîte d’origine était abîmée. 

Et le résultat a été à la hauteur de leur talent ! De jolis sacs en tissus, durables et réutilisables, qui en plus d’être écoresponsables, pourront mettre fin à notre dépendance au plastique ou au carton !

Alors bien sûr, il faudra adapter notre processus et impliquer le personnel hospitalier dans notre nouvelle démarche : récupérer les sacs après la livraison, laver l’ensemble en machines et les réutiliser pour les futures livraisons. Mais une fois de plus, dès notre premier test de livraison au centre hospitalier HURIEZ, le personnel a répondu présent. La planète mérite bien ça !

Que retenir de 2020 ?

Et si 2020 avait été une année de grande solidarité ? 
À Ludopital, nous ne retiendrons que le positif de cette année particulière :

  • 30000 jouets courage 
  • 16 projets hospitaliers
  • 1900 jouets dans les salles d’attente
  • 1370 jouets pour Noël 
  • 4264 abonnés Facebook
  • 11500€ récoltés grâce aux tirelires 
  • Et bien sûr, les 25 ans des foulées qui ont bien eu lieu et lors desquelles nous avons récolté 9000€ !

Encore un immense merci à tous pour votre générosité et votre soutien, nous vous attendons encore plus mobilisés en 2021 !

 

La véritable histoire du Père Noël Solidaire

Vous connaissez l’histoire du Père Noël Solidaire ? Nous allons vous la raconter.

Tout commence en 2015 lors d’un marathon au profit de l’association “la petite Alix”. Père Noël Solidaire ayant à peine fini sa course, se dit qu’il pourrait encore se rendre utile pour une autre association. Il décida d’en parler avec Mère Noël et ses lutins et tous ensemble, ils contactèrent Gilles Gamot et lui proposèrent de réaliser des prestations payantes dont l’argent récolté serait reversé à Ludopital.

Très vite, toute la famille s’y mit ! Tandis que certains feront les lutins, d’autres feront des collectes jusque dans leur collège et contrôleront les jouets. Pour la préparation, c’est Mère Noël qui s’organise dès le mois de septembre ! Elle prend contact avec les familles par téléphone pour “faire connaissance“ avec les enfants et créer les fiches du Père Noël. Et quand le Père Noël sort son traîneau, il rend visite aux familles pendant à peu près 25 minutes le 24 décembre au soir et le 25 décembre dans la journée, dans les environs d’Hazebrouck.

Pendant plusieurs années, Père Noël Solidaire se fit connaître sur le Bon Coin avant de créer une page Facebook qui fit décoller ses visites aussi vite que ses rennes. En 2019, il assura même sa tournée dès 17h30 le 24 décembre, et toute la journée du 25 !!! Cerise sur le traîneau : il fit une énorme récolte de 350 jouets regroupant les dons de parents d’élèves récupérés le jour de leur fête de Noël, de particuliers et du collège d’Hazebrouck.

C’est alors qu’en 2020, Père Noël Solidaire se vit confiné et ne put faire ses visites à domicile. Mais son plus grand lutin eut l’heureuse idée de lui proposer de lancer les “Rencontres WhatsApp avec le Père Noël !“ Résultat : Père Noël Solidaire a pu voyager jusqu’en Bretagne, et pour la première fois depuis plusieurs années, a pu réveillonner avec Mère Noël et ses lutins. Depuis, Père Noël Solidaire et sa famille cherchent de nouvelles choses à faire pour continuer d’aider Ludopital.

Les héros de cette belle histoire
Père Noël Solidaire : François 
Mère Noël et deuxième lutin : Séverine 
Grand Lutin, première conseillère : Marion
Lutin responsable des collectes collège : Lison
Lutin contrôleur des jouets et monteur des puzzles : Gabin

Les livraisons continuent !

À circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles !  Car même si nous vivons une période un peu particulière, les enfants hospitalisés ont plus que jamais besoin d’être accompagnés.

Depuis le premier confinement, nous avons rebondi pour continuer à assurer nos livraisons de jouets. Des dispositifs ont donc été mis en place et ils sont toujours d’activité pour ce second confinement.

Des livraisons ont ainsi été assurées auprès de plusieurs établissements dont l’hôpital Huriez comme le raconte Véronique : “On ne va plus dans les services, on dépose les sacs de jouets dans une salle, ce qui est une bonne chose ! Quelqu’un du service vient chercher les sacs.“ 

Car oui, pour limiter au maximum les risques, les bénévoles ont été dispensés de distribution et les dépôts ont été centralisés dans un seul service et dans une salle unique. Ils sont ensuite récupérés par les soignants avant d’être distribués aux enfants.

Même protocole pour la livraison à Jeanne de Flandre comme nous l’explique Sabine : “ En temps habituel, on dépose les jouets au local de “la maison des enfants » et ensuite on va dans chaque service avec des gros sacs de jouets ! Pour la dernière livraison, les 2200 jouets ont été regroupés par service et on les a prévenus pour qu’ils passent au local. Ça évite aux bénévoles de se balader et d’être en contact avec la COVID.“ 

Évidemment ces mesures limitent les contacts avec les soignants et les retours arrivent plus tard, mais c’est un bonheur pour nos équipes de pouvoir continuer à assurer la mission de Ludopital et d’apaiser les jeunes patients. Parce que comme le rappelle sabine : “On a pu livrer des jouets quand même et ça c’est super !“ 

La solidarité dans le respect de l’environnement

Ludopital est heureux de vous annoncer son partenariat solidaire avec l’Arbre vert !

L’arbre vert recherchait 3 associations à mettre en avant pour promouvoir les bonnes actions à mettre en place pour le respect de l’environnement. Par chance pour nous, leur choix s’est porté sur Dons Solidaires, Association MerTerre et… Ludopital !

L’opération a commencé le mercredi 09 septembre 2020. L’idée de l’arbre vert était bien évidemment de sensibiliser le public. Pour cela, les participants étaient incités à publier une photo ou vidéo d’eux en train de faire un geste pour l’environnement, et de la publier sur les réseaux sociaux. À chaque participation, l’association s’engageait à reverser 1€ à Ludopital et à planter un arbre. Un mois plus tard, pas moins de 3000€ étaient reversés aux associations mais aussi 3000 arbres plantés ! Comme quoi la solidarité, ça pousse 😉

L’Arbre vert a également réalisé une très belle vidéo de notre association avec le témoignage de Jeanine notre vice-présidente. En plus de nous donner encore plus de visibilité, cette vidéo valorise nos actions et nous les remercions chaleureusement.

Ludodeco 2020 au rendez vous !

Christiane n’a pas suspendu ses activités créatives malgré une année 2020 bien chahutée . Avec son équipe aux doigts de fée , sacs , couronnes , tableaux, penses bête, sachets de lavande et autres décorations de Noël  sur le thème de la Foret à la ville ont été confectionnés pour le marché de Noël de Roubaix .  Ludodéco reverse tout le fruit de sa vente à Ludopital. Quel travail ! Quelle générosité !

Bravo et merci à toute l’équipe de Ludodéco

L’organisation des Foulées : une véritable course de fond !

Cette année encore, la mobilisation est maximale pour ce qui représente l’événement majeur pour l’association : les Foulées !

Car même si cette édition 2020  est prévue dans une version « allégée », Covid oblige, son organisation constitue un véritable « marathon » qui exige de tenir le rythme…et la forme, pour que la réussite soit totale !  

Et le parcours de préparation exige de l’endurance. Top départ dès octobre avec  les demandes d’autorisation qui doivent être posées auprès de la FFA et de la mairie pour obtenir l’arrêté municipal  autorisant  à barrer les routes. Puis le rythme s’accélère en janvier /février avec la mise en place du Poste de secours  obligatoire comprenant une tente, un véhicule et des secouristes auxquels deux médecins viennent prêter main forte. Sans oublier la salle de sport qui accueillera les coureurs, les inscriptions ainsi que les bénévoles. 

Entre janvier et mars, c’est le moment de préparer les différentes animations – musique, structure gonflable, maquillage, clown- et de contacter d’autres associations partenaires dont l’aide est précieuse : Help Assos qui dépêche 6 ou 7 bénévoles et Les Léos, un groupe d’étudiants qui participent depuis plusieurs années. 

Et pas question de mollir en mars/avril ! Il est temps de se rapprocher des partenaires sponsors pour obtenir leur soutien financier, le ravitaillement et les 2 camions nécessaires à la logistique…le tout en ne perdant pas de vue notre objectif zéro dépense !

Avec mai, on entrevoit enfin la dernière ligne droite : le moment est venu de mettre en place tous les outils de communication, flyers, affiches, pour sensibiliser les participants et booster les inscriptions. 

Et c’est quand on voit enfin la ligne d’arrivée que, par magie, elle se transforme aussitôt en ligne de départ !

Aidez-nous depuis chez vous

On vous présente Mathilde et Valérie. Mathilde et Valérie sont télé-bénévoles pour Ludopital et entre deux mises en beauté de nos jouets, elles ont accepté de répondre à nos questions.

Valérie dans la vie tu es :  Salariée (comptable) 
Et bénévole pour Ludopital depuis: 2019. J’étais au chômage quand j’ai commencé et je venais au local.
Pourquoi ? Le concept me plait bien : une association qui donne sans distinction, peu importe d’où on vient et qui on est.
Comment as-tu connu Ludopital?J’ai connu l’asso par une de mes voisines bénévoles. Elle m’a convaincue de venir, l’ambiance était sympa au local. Comme j’ai retrouvé du travail, je ne pouvais plus venir au local. Maintenant, c’est une affaire de famille ! Ma maman vient chercher des caisses de jouets, je désinfecte à la maison, et elle les ramène à Ludopital. 
Ce que je préfère c’est : Vérifier les puzzles ! J’adore ça depuis toute petite ! Et les livres. 

Mathilde dans la vie tu es : Infirmière en ehpad usld à l’hôpital de Roubaix
Et bénévole pour Ludopital depuis : 2 ans
Tu fais quoi pour l’asso ? Je nettoie méticuleusement les jouets pour les enfants hospitalisés. En amont des caisses sont préparées par les équipes de Ludopital.
Je passe les prendre au domicile d’une autre bénévoles. Je lui rapporte les caisses de jouets propres et en échange, j’ai de nouvelles caisses de jouets à laver.
Pourquoi le télé-bénévolat ? C’est une méthode qui me convient surtout en raison de mes horaires. Je ne peux pas passer au local. Du coup, je nettoie les jouets à mon rythme en fonction de mon travail. Sans pression ! C’est le bonheur.

Vous aussi vous voulez télé-bénévoler pour Ludopital ? 
C’est par ici