Ludopital

Les Foulées Ludopital : Le 08 septembre 2024 - Cliquez sur la bannière pour en savoir plus !

Deux robots débarquent à Lens !

petite fille utilisant un robot blue bot

Pour Ludopital, l’accueil des enfants à l’hôpital est essentiel, d’autant plus quand ils souffrent de troubles particuliers. C’est donc tout naturellement que l’association a récemment offert deux nouveaux robots à l’équipe du service de pédopsychiatrie du Centre Hospitalier de Lens. Ces deux « Blue Bot » qui prennent la forme d’une coccinelle, à laquelle se sont ajoutées deux petites roues, vont être utilisés dans le service pour des enfants présentant des troubles du neurodéveloppement ou des troubles psychiques. Et même si l’utilisation peut être différente, les objectifs de ce projet sont communs, comme l’explique Delphine CHAPPE, enseignante spécialisée au sein du service. « On utilise différemment le robot selon l’âge et la pathologie pour que ce soit adapté au mieux aux besoins des enfants. » Avant de préciser « C’est un moyen de développer leur communication avec les autres enfants et avec les adultes. Ils apprennent aussi à situer des objets par rapport aux autres, à eux-mêmes ou avec des objets repères »

Actuellement, les deux « Blue Bot » sont utilisés au sein d’un secteur mais ils vont bientôt bénéficier à d’autres, et faire le bonheur d’enfants présentant des troubles de neurodéveloppement et d’enfants ou ado présentant des troubles psychiques, notamment vingt enfants présentant des troubles autistiques. Et les objectifs de ce projet sont nombreux : aider ces enfants à communiquer avec les adultes et les autres enfants par le langage ou un moyen alternatif de langage, en se faisant comprendre ; situer des objets par rapport à soi, entre eux, par rapport à des objets repères ; utiliser des objets numériques…   avec pour ambition d’apporter un support à la fois ludique et performant pour répondre à des besoins identifiés chez ces enfants, parmi lesquels l’amélioration de la communication, de l’observation et de l’apprentissage. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut