Nouvelles vies de bénévoles confinées

Mobilisées toute l’année pour accomplir la mission de Ludopital, elles témoignent aujourd’hui de leurs nouvelles activités. En confinement, hors de question de trop se prélasser ! 

Jeanine et son mari ont tellement la main verte qu’ils obtiendraient le 1er prix du jardinage ! Elle qui est toujours très active pour Ludopital découvre une sensation inédite : “je me sens vraiment retraitée.” Il lui tarde donc de pouvoir se sentir de nouveau utile et de retrouver l’équipe, “ses filles” comme elle les appelle. 

Ce contact manque aussi beaucoup à Christiane, parce que “Ludopital, c’est la famille”. Bénévole pour Ludo depuis près de 20 ans, elle adore créer, récupérer, transformer. Alors ce n’est pas un confinement qui va l’arrêter ! Au programme : couture de masques, dessins, feutrine, et surtout préparation de ses créations pour le stand Ludo Déco du prochain marché de Noël de Roubaix. 

Confection de masques et jardinage sont aussi au programme de Sabine. Avec le sport, le tricot, la lecture et l’apéro du soir “la vie de confinée n’est pas trop pénible” ! Elle reste  connectée à son entourage, appelle ses amis et utilise WhatsApp pour passer du temps avec ses enfants et petits-enfants. Sabine est impatiente de pouvoir de nouveau préparer les jouets pour les enfants hospitalisés. 

Même hâte pour Béatrice. En ce moment, elle nettoie le site internet ludopital.fr et a fait évoluer sa vie associative “je fais de l’aide aux devoirs pour LE GAP et des gâteaux pour les soignants”. Ravie que sa maison soit de nouveau remplie avec ses filles, être avec les bénévoles lui manque, tout comme la préparation et livraison de jouets. “J’espère qu’on va bientôt pouvoir reprendre une petite activité pour Ludopital”. 

Merci pour vos témoignages enjoués mesdames ! Bénévole ou salarié(e), toutes nos pensées vont aux enfants hospitalisés et aux soignants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *